La division
de biens immobiliers

Temps de lecture : 25 minutes

Bienvenue dans cette partie souvent questionnée par la plupart des investisseurs et qui concerne la division de biens immobiliers. Diviser un bien immobilier revient à scinder des surfaces déjà existantes d’un bien immobilier en plusieurs lots. Cela permet généralement d’en améliorer fortement la rentabilité et donc le cashflow obtenu. Cependant, avant de commencer à voir la division de biens immobiliers sur cette page, nous suggérons fortement de revoir les thèmes précédents sur l’investissement locatif qui pourraient vous aider : 

La division de biens immobiliers est une opération complexe et qui demande de l’expérience et du savoir-faire en tant qu’investisseur immobilier. Ainsi, s’aventurer sur ce terrain pour votre premier investissement reste tout de même assez risqué. Se former sur ce sujet est donc primordial pour pouvoir réussir.

Pratiquer la division de biens immobiliers sans connaître les règles

Diviser un bien immobilier requiert beaucoup plus de démarches administratives que pour un investissement immobilier classique d’un appartement, d’une maison voire même d’un immeuble. Malheureusement, certains investisseurs pratiquent la division « sauvage » et ne sont pas en règle avec l’administration française. D’autres investisseurs tentent de pratiquer aussi la division sans grandes connaissances. Cela peut amener à de lourdes conséquences :

Ces risques cités de manière non exhaustive sont importants à avoir en tête. C’est pourquoi il convient de se former sur la division si vous avez des doutes sur le processus. 

La division de biens immobiliers : un booster de rentabilité

Bien que la division de biens immobiliers soit complexe, longue et plus chargée en termes de démarches administratives, elle offre la possibilité d’un formidable booster de rentabilité. En effet, il est très intéressant d’acheter aujourd’hui des grandes surfaces pour les diviser en plus petites, plus chères au mètre carré, que ce soit à la location ou à la vente. La division de biens immobiliers permet donc :

L’objectif de notre page dédiée à la division de biens immobiliers est donc de vous partager les différents éléments à anticiper pour diviser un bien. Nous souhaitons vous faire comprendre aussi quelles sont les différentes contraintes d’un tel projet. Très peu d’investisseurs pratiquent la division et cela vous permettra d’être au dessus du lot et de la concurrence. Egalement, avoir la division en tête lors d’une visite de bien immobilier peut vous faire voir des potentiels sur le bien que d’autres acheteurs potentiels n’auraient pas vus. Grâce à la division de biens immobiliers et à la possibilité d’augmenter votre rentabilité, vous pourrez aussi vous permettre d’acheter un peu plus cher que les investisseurs concurrents intéressés par le bien immobilier.

Division de bien immobilier

Contenu de la page
"La division de biens immobiliers"

L’objectif de cette page est donc de vous conseiller sur le processus de division de lots dans un bien immobilier déjà existant. Mais aussi sur la création de nouveaux lots dans un bâtiment existant. Plusieurs chapitres sont nécessaires pour aborder ce sujet : 

  • Chapitre I : Introduction à la division de biens immobiliers
  • Chapitre II : Les démarches pour diviser un bien immobilier

Chapitre I : Introduction à la division de biens immobiliers

Ce chapitre I est directement dédié aux généralités concernant la division immobilière. Des démarches très importantes doivent être anticipées et gérées le plus tôt possible dans le processus d’investissement immobilier. La division demande souvent des délais assez longs pour valider tous les points essentiels.

Il semble important de voir, pour commencer, diverses généralités sur la division de biens immobiliers. Vous devez aussi savoir ce que cela implique pour vous si elle n’est pas faite dans les règles. Faire une division « officielle » est certes plus complexe mais vous sécurise à 100%.

Avant de penser à acheter le bien, le rénover, des démarches administratives seront obligatoires pour vérifier vos possibilités sur le bien immobilier en question. Vous pouvez d’ores et déjà à ce stade là avoir une vision claire de la faisabilité de votre projet, même avant de faire une offre d’achat. 

Chapitre II : Les démarches pour diviser un bien immobilier

Nous voici rentrés dans le vif du sujet. Les différentes démarches pour diviser un bien immobilier doivent être connues pour être en règle. De nombreux points sont à anticiper lors de votre projet immobilier. Il conviendra donc d’être rigoureux dans la validation de celle-ci mais aussi d’avoir une équipe qui vous entoure compétente.

Diverses contraintes qu’elles soient techniques ou administratives devront être prises en compte pour le bon déroulement du projet. Comme mentionné plus haut, avoir une bonne équipe autour de vous, d’artisans et d’entreprises de rénovation vous aidera fortement dans cette tâche. 

Point sensible d’un projet de division, ce sujet doit être parfaitement maîtrisé par les investisseurs sous peine de voir son chantier prendre énormément de retard. Nous verrons ainsi les ajouts de compteurs électriques essentiellement, mais aussi les réseaux d’eau et de gaz

Déclarer ses nouveaux lots est le passage obligé pour terminer son projet de division. Vous avez désormais réussi cette tâche longue et complexe. Il ne vous reste plus qu’à finaliser les démarches adminstratives.

Chapitre I : Introduction à la division de biens immobiliers

La division de biens immobiliers consiste donc à diviser des biens immobiliers existants comme des maisons, des immeubles, des appartements ou encore des plateaux nus. Cela permet d’augmenter le nombre de lots d’habitations et d’augmenter théoriquement la rentabilité. Un projet de division demande beaucoup de démarches administratives.

La division immobilière est très intéressante. Elle permet d’optimiser votre rentabilité et/ou de faire de bonnes plus-values à la revente dans le cas d’une activité de marchand de biens. Vous achetez en gros pour payer le prix au m² moins cher comme par exemple des grandes surfaces ou des bâtiments/immeubles. Et vous revendez des appartements plus petits dont le prix au m² est plus élevé. C’est tout l’intérêt de la division.

Pour cela, vous devez connaître tous les critères utiles à la découpe de lots, de surfaces ou d’immeubles pour optimiser votre projet, et être en règle vis-à-vis des administrations. 

La suite est réservée aux Membres EXPERT

Accédez à 100% du contenu
Conseils-immo-rentable.fr

Consulter les autres sujets